Basket Mon panier

English | Español
Search

« Agir au niveau local mais penser au niveau mondial »

À travers différents continents, la recherche (et le maintien) de logements abordables et adéquats reste problématique pour de nombreuses personnes et familles. Cette bataille commune a néanmoins poussé plusieurs communautés à rechercher des solutions différentes pour loger des quartiers entiers.

Début octobre, plus de 500 militants et professionnels du logement abordable se sont réunis à Pittsburgh, en Pennsylvanie, dans le cadre de conférence 2018 Intersections du réseau Grounded Solutions Network. Il s’agissait de la plus grande réunion de Fiducies foncières communautaires dans le monde entier.

« J’attends toujours cette conférence avec impatience car elle rassemble des personnes qui souhaitent vraiment lutter pour la préservation des terrains communautaires et abordables, et pour éviter tout déplacement », a affirmé Robert Burns, Président du Grounded Solutions Network lors de l’ouverture de la conférence. « Et cette année, nous avons vraiment placé l’accent sur l’égalité raciale, la diversité et l’inclusion. »

Cette conférence a également servi de Plateforme nord-américaine du Réseau CoHabitat, un réseau mondial qui pense que le logement communautaire est une solution à la crise du logement abordable, et a servi de modèle pour le développement des villes.

« Ce réseau est un espace essentiel pour rassembler des organisations et fédérations qui travaillent sur différents types de logements dirigés par des communautés aux quatre coins du monde » a affirmé Bea Varnai, urbaMonde (les facilitateurs du réseau).

Un des rôles de CoHabitat est de soutenir l’apprentissage via des échanges par les pairs et le partage des connaissances. Pour ce faire, le réseau travaille avec des partenaires régionaux (tels que le Grounded Solutions Network et Co-operative Housing International for North America) et coordonne des séminaires axés sur le partage d’expériences, comme la conférence Intersections.

Par conséquent, cette année, en plus des nombreuses expériences et des nombreux exemples qui ont été partagés sur les États-Unis, plusieurs événements internationaux ont été organisés lors de la conférence Intersections en collaboration avec le Réseau CoHabitat. Ces événements nous ont permis de découvrir des solutions collaboratives à la crise mondiale du logement abordable.

Ainsi, la session Global Spotlight nous a permis de découvrir des initiatives importantes venant des quatre coins du monde qui développent des projets, des politiques et des partenariats autour du logement communautaire. Cela a mis en exergue l’importance de comprendre l’étendue des solutions dirigées par les communautés, telles que les fiducies foncières communautaires, les coopératives d’habitat et les épargnes communautaires.

Nous avons pu écouter :

  • Maria E. Hernandez, Présidente, Fideicomiso de la Tierra del Cano Martin Pena, qui a expliqué le succès et l’importance de créer une fiducie foncière communautaire dans les quartiers informels de San Juan, à Porto Rico ;
  • Theresa Williamson, Directrice de Catalytic Communities, qui a expliqué que ce modèle était transférable pour lutter contre les problèmes rencontrés dans les favelas de Rio ;
  • Tiffany Duzita, Directrice, Community Land Trust Foundation of BC, qui a expliqué que la politique au Canada avait permis de soutenir la croissance des fiducies foncières communautaires ; et
  • Bea Varnai a présenté l’impact et les avantages de différentes initiatives communautaires dans différents continents, et la façon dont les différents acteurs unissent leurs forces via le réseau CoHabitat.

Ces différentes initiatives ont montré que l’avenir semble radieux.

En réalité, l’Amérique du Nord[1] a beaucoup de choses à nous enseigner. Elle est à l’origine du mouvement des fiducies foncières communautaires, et les États-Unis fêtent déjà l’année prochaine les 50 ans de la création de la première fiducie à Albany, en Géorgie. D’autres modèles plus récents incluent la Fiducie foncière de Champlain et la Dudley Street.

Le Canada a bâti sa propre tradition de coopératives d’habitat, et a développé des politiques de cohabitat et ses propres fiducies foncières communautaires, ainsi que différents projets importants tels que la Communauté de Milton Park à Montréal et la récente fiducie foncière communautaire en Colombie-Britannique. Il est encourageant de voir que le Canada veut partager ses initiatives mais également intégrer de nouvelles initiatives de l’étranger. Intersections a également permis au Réseau canadien des fiducies foncières communautaires de se réunir et de coordonner ses prochaines actions.

Comme l’affirme Hannah Sholder de la Global Land Alliance : « Nous comprenons enfin que ces problématiques sont mondiales. La gentrification de différentes villes américaines est également d’actualité dans d’autres villes du monde entier. L’échange de ces expériences permet de renforcer l’apprentissage mutuel et de développer la solidarité. Cela nous permettra d’aborder les problèmes à plus grande échelle. »

Bea Varnai a affirmé : « Il est intéressant de constater l’intérêt croissant des participants de l’Amérique du Nord pour la découverte d’autres modèles. Il importe de prendre conscience que l’échange de différents modèles peut être bénéfique pour son propre mouvement local. L’idée est d’agir au niveau local tout en pensant au niveau mondial. »

Notre travail ne fait toutefois que commencer. Le Réseau CoHabitat, dont fait partie World Habitat, travaille activement avec ses partenaires locaux sur les prochaines plateformes régionales en Amérique latine, en Asie, en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord l’année prochaine. Le réseau développe également des outils et des stratégies visant à renforcer le logement dirigé par les communautés aux quatre coins du monde, en recherchant notamment des initiatives développées un peu partout dans le monde. Si vous souhaitez vous impliquer dans le réseau, veuillez envoyer un courriel à contact@co-habitat.net

Le soutien pour les activités internationales a été fourni par Grounded Solutions Network, World Habitat, urbaMonde, Co-operative Housing InternationalVancouver City Savings Credit Union, la Co-operative Housing Federation of British Columbia, et la Confédération québécoise des coopératives d’habitation.

[1] Pour l’instant, les partenaires régionaux du Mexique ont intégré la Plateforme latino-américaine du Réseau CoHabitat. C’est pourquoi ils ne sont pas mentionnés ici.


Dernières nouvelles

Tout voir

Ensemble tout est possible

| Our Blog

Rejoignez la discussion !