Basket Mon panier

English | Español
Search

Fin novembre, toutes les villes qui participent à la Campagne européenne sur l’élimination du sans-abrisme de rue se sont rassemblées pour partager leurs mesures visant à éliminer le sans-abrisme de rue. Il en est ressorti un sentiment positif et la conviction qu’ensemble, il est possible d’éliminer le sans-abrisme de rue en Europe.

Cet événement a également permis à trois nouvelles villes de rejoindre officiellement la campagne : Athènes, Bratislava et Sheffield. Il y a maintenant 13 villes qui travaillent ensemble pour éliminer le sans-abrisme de rue. Cet événement a également permis à trois nouvelles villes de rejoindre officiellement la campagne : Athènes, Bratislava et Sheffield. Il y a maintenant 13 villes qui travaillent ensemble pour éliminer le sans-abrisme de rue.

À Athènes, le sans-abrisme de rue est une conséquence inévitable de la crise économique en Grèce. La hausse du nombre de réfugiés et de migrants implique que les ressources et les installations sont déjà limitées pour lutter contre le sans-abrisme. Il n’existe pas de programme public qui travaille directement pour lutter contre le sans-abrisme. Nous sommes très heureux de collaborer avec l’Emfasis Foundation pour développer la campagne à Athènes. Son travail se concentre sur le travail de proximité et l’organisation travaille avec de nombreux bénévoles.

Le sans-abrisme n’est pas juridiquement défini en Slovaquie, ce qui implique que les sans-abri ne sont pas officiellement reconnus. À Bratislava, il y a environ 3.000 sans-abri, et nombre d’entre eux vivent dans la rue depuis des années. Il n’y a pas suffisamment de ressources pour lutter contre ce problème. Stopa Slovensko, qui travaille pour aider les sans-abri à sortir de la rue via différentes initiatives comme des programmes d’emploi et de bénévolat, dirigera la campagne. Ils bénéficient du soutien du Département des services sociaux de la Municipalité de Bratislava.

Sheffield a été confrontée à une hausse du sans-abrisme au cours de ces dernières années. De juin à novembre 2017, plus de 400 personnes différentes ont discuté avec les équipes de maraudes de la ville et ont été identifiées en tant que sans-abri pendant au moins une nuit. Roundabout Sheffield est une association travaillant avec les jeunes sans-abri qui offre un hébergement et un accompagnement à des jeunes âgés entre 16 et 24 ans. Elle collaborera avec d’autres organisations de la ville pour travailler sur la campagne. Il y a déjà beaucoup de soutien public pour éliminer le sans-abrisme à Sheffield, et on espère que ce soutien pourra être utilisé dans le cadre de la campagne.

Suivez nous sur Twitter @WorldHabitat et via l’hashtag #endstreethomelessness pour des nouvelles de toutes les villes participant à la campagne.


Dernières nouvelles

Tout voir

Nous ne sommes pas invisibles

| Our Blog

D’où viennent les maisons ?

| Our Blog

Rejoignez la discussion !