Basket Mon panier

English | Español
Search

En automne 2019, 169 personnes dormaient dans les rues de la vieille-ville de Bratislava, soit une hausse de 32% par rapport à l’année précédente. Plus d’informations ici.

Quand a-t-elle rejoint la campagne ? Décembre 2017

Qui est impliqué ? STOPA Slovensko – une organisation axée sur le travail de rue et l’accompagnement des personnes dans la rue pour leur apprendre de nouvelles compétences – dirige la campagne à Bratislava. Son travail est soutenu par OZ PRIMA, qui accompagne les personnes alcooliques et toxicomanes à Bratislava.

Quelles sont les actions déjà menées ? Le sans-abrisme ne dispose pas de définition légale en Slovaquie, ce qui signifie que les personnes sans abri ne sont pas reconnues comme étant en besoin d’un accompagnement. Il existe une pression importante sur le logement pour tous les groupes à Bratislava. Traditionnellement, les Slovaques ont tendance à acheter leur propre logement et non à le louer, ce qui implique une pénurie de locations pour les personnes qui n’ont pas les moyens de devenir propriétaires. La réponse au sans-abrisme est sous-financée et le logement social est inexistant. La majorité des personnes sans abri sont des hommes âgés entre 35 et 45 ans.

En juin 2018, STOPA Slovensko et une équipe d’ONG et de bénévoles ont commencé à essayer d’améliorer la précision du recensement original pour la ville en organisant une Semaine de connexions. Ces enquêtes ont été renouvelées en octobre 2019, impliquant davantage de membres de la communauté dans ses bénévoles, et comptabilisant encore plus de personnes dormant dans la rue. La campagne locale a également organisé une journée d’action intitulée ‘Nous ne sommes pas invisibles’ en novembre 2018, inspirée par le succès d’actions similaires organisées par les partenaires de la campagne de Barcelone.

En 2019, Bratislava a accueilli la Réunion annuelle des municipalités, rassemblant des représentants de toutes les villes de la campagne. STOPA et OZ PRIMA ont pu présenter leur travail avec les sans-abri et les personnes souffrant de problèmes complexes autour des addictions. World Habitat a également tenu une conférence de presse avec le Maire adjoint de la vieille-ville de Bratislava, afin de mieux reconnaître, publiquement et légalement, la situation des personnes dormant dans la rue.

Quelles sont les prochaines étapes ? STOPA continue de développer son programme de logement et d’accompagnement – deux personnes ont intégré leur propre logement. Il s’agit d’un concept nouveau dans la ville, où les seules options pour les sans-abri sont généralement la rue ou des centres d’hébergement surpeuplés. L’organisation espère également développer un programme de « travail entre pairs », via lequel des anciens usagers peuvent utiliser leur expérience pour aider d’autres personnes dormant dans la rue.

En savoir plus sur le travail de STOPA Slovensko dans notre petit entretien avec le directeur Pavol Sabela. Suivez la campagne sur Facebook et Twitter.

 


Dernières nouvelles

Tout voir

Tirer les leçons d’Amsterdam

| Our Blog