Basket Mon panier

English | Español
Search

A rejoint la campagne : Début 2016

Qui est impliqué ? La campagne à Barcelone est dirigée par Arrels Fundació, une organisation qui travaille pour fournir des logements et des aides sociales aux personnes sans domicile de la ville.

Contexte : Barcelone est confrontée à une hausse du sans-abrisme. Dans le comptage officiel 2017 réalisé par le conseil municipal, 1.026 personnes étaient enregistrées en tant que sans-abri dormant dans la rue.

Qu’est-ce qui a déjà été réalisé ? Barcelone était une des premières villes à rejoindre la campagne et a déjà organisé deux semaines de connexions dans le cadre de sa campagne. Vous pouvez lire les tweets relatifs à ces semaines en utilisant l’hashtag #CensSenseLlar .

La première semaine de connexions de Barcelone a été organisée en juin 2016 et a impliqué des centaines de bénévoles, qui ont trouvé 624 personnes dormant dans la rue. Pas moins de 348 enquêtes ont été complétées. L’analyse de ces enquêtes a fourni de nombreuses informations sur la vie des personnes interrogées. Par exemple, 15% des personnes qui ont répondu à l’enquête ont affirmé qu’il serait difficile pour elles de rester logées à cause de leur toxicomanie. L’enquête a également démontré que 24% de ces personnes ne recherchent aucune aide lorsqu’elles sont malades.

Arrels a réalisé cette vidéo pour montrer l’importance des semaines de connexions.

Arrels a réalisé sa deuxième semaine de connexions en juin 2017 pour comparer les résultats avec ceux de l’année passée et promouvoir des changements. Cette semaine a impliqué 400 bénévoles qui ont rencontré 905 personnes dormant dans la rue, dont 358 ont accepté de répondre au questionnaire. De nombreux bénévoles impliqués ont affirmé que leurs opinions par rapport aux personnes dormant dans la rue avaient changé à la suite de leur participation à la semaine de connexions. Vous trouverez plus d’informations sur les expériences des bénévoles ici (*en catalan).

Opinions des experts du vécu :

Arrels accorde une importance particulière aux opinions des personnes qui sont ou qui ont été sans domicile dans son travail. La plupart des personnes qui vivaient dans la rue ont affirmé que l’effort de dormir dans la rue prenait la plupart de leur temps. En savoir plus sur leurs histoires ici (en catalan).

Prochaines étapes:

Arrels travaille maintenant en vue de promouvoir des changements dans la ville pour aider les personnes sans domicile à intégrer des logements permanents. Le rapport de leur deuxième semaine de connexions sera disponible début 2018.

Arrels a également lancé un projet intitulé Flat Zero qui fournit un hébergement d’urgence aux personnes dormant dans la rue. En savoir plus ici. Ils espèrent ouvrir davantage de centres de ce type.

*Les liens en catalan peuvent être traduits via Google Translate.

En savoir plus :

#CensSenseLlar

Petite vidéo de la semaine de connexions de 2016

Une génération menacée

Vues del #CensSenseLlar

Des bénévoles parcourent les rues de Barcelone

Les expériences des bénévoles de la semaine de connexions

 

 


Dernières nouvelles

Tout voir